Choisir son chien

Après mûre réflexion, vous vous êtes décidé. Tous les membres du foyer sont d’accord et sont impatients d’accueillir votre nouveau compagnon. Le plus délicat maintenant est de le choisir, pour cela, inutile de se précipiter, on n’adopte pas un animal comme on n’achète la dernière robe à la mode !

Adopter dans un refuge

Vous recherchez simplement un bon chien de famille ? Vous trouverez forcément votre bonheur dans un refuge.

chien dechiquete coussinContrairement aux idées reçus, les chiens de refuge ne sont pas agressifs, malades, déséquilibrés, vieux. Pourquoi se retrouvent-ils dans ces cages me direz-vous ? Les causes d’abandon sont multiples : manque de temps pour s’occuper du chien (le sortir, l’éduquer,…), divorce, décès de propriétaire, déménagement, manque de moyens, arrivée d’un enfant, nouveau conjoint(e) qui n’aime pas les chien, retrait de maltraitance, portée de chiots non désirée,…

Les chiens présents ont souvent joués de malchance et ont subi le manque de réflexion de leurs premiers maîtres. Mais ils n’attendent qu’un foyer pour s’épanouir. Bien sûr vous avez déjà rêver de votre petits chiots trop mignon. Détrompez-vous, il y a plusieurs avantages à choisir un chien adulte : on connaît son caractère, vous pouvez le choisir par rapports au contexte familial où il va vivre, certains sont déjà éduqués, pas besoin de planquer les chaussures ou de craindre de mauvaises surprise à votre retour du boulot !!
Demandez conseil au personnel ou aux bénévoles du refuge pour choisir un chien adapté à votre mode de vie.

Bien sûr il faut aussi considérer le coté financier : les frais d’adoption dans un refuge sont nettement plus abordable que l’achat d’un chiot en élevage.
Vous repartirez heureux d’avoir sorti votre protégé de sa cage et d’avoir soutenu l’action des refuges.

Achat d’un chien

Vous pouvez préférez prendre une chien de race dans un élevage ou chez un particulier. Dans ce cas, il vous faut être conscient qu’il existe de nombreux abus dans le monde canin, vous devez être plus que vigilants car le risque d’acheter un animal malade, déséquilibré et issus d’un trafic est bien présent.

Sachez que la loi exige que tout animal cédé (contre rémunération ou pas) soit identifié (par tatouage ou puce électronique), la carte d’identification doit vous être remis avec l’animal.

Pour les ventes (ou même simplement remboursement de frais vétérinaire) l’animal doit être âgé de plus de 8 semaines.

Le vendeur doit vous remettre en plus de sa carte d’identification :

  • un contrat de vente (qui fait office d’acte de propriété),
  • un document sur les besoins et caractéristiques de votre animal,
  • un certificat vétérinaire.
  • pour les chien LOF, un certificat de naissance ou pedigree.
  • Si vous voulez absolument un chien LOF, suivez les indications de la SCC : http://www.scc.asso.fr/Documents-du-chien

Attention ! Si votre vendeur refuse de vous fournir ses éléments, s’il refuse de vous faire voir au moins la mère des chiots, si la propreté du lieu d’élevage des chiots laisse à désirer : n’achetez pas le chiot. En l’achtant vous soutenez la maltraitance animale.

Si les conditions vous semble indigne du bien être animal, contactez la SPA la plus proche, la fondation Brigitte Bardot ou d’autres associations de protection animale.

En achetant des chiots à des vendeurs peu scrupuleux (notamment certaines animaleries), vous soutenez le trafic de chiens venant des pays de l’est, la maltraitance qu’ils subissent lors de leur voyage et de la séparation prématurée d’avec leur mère.

Attention également aux vendeurs qui sont plus vendeurs que conseillers. Avant d’acheter, renseignez -vous sur la race que l’on vous propose : taille adulte, ses besoins sont -ils adaptés à votre rythme de vie ?

Vous voilà informé sur vos droits en tant qu’acheteur d’un animal. A vous de trouver votre bonheur !!

Partager : Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *