Archives pour la catégorie Le blog tranquille

5 astuces pour gérer les crises de panique chez les animaux phobiques

De nombreux animaux souffrent de phobie comme celle de l’orage, feux d’artifice, etc…  Aujourd’hui on dispose de nouvelles méthodes pour la surpasser et la guérir complètement ( l’EMDR, la désensibilisation progressive, l’EFT, etc… ) mais elles sont à mettre en place en amont de la période sensible bien avant l’exposition de l’animal à sa l’objet de sa peur.

Voici 5 moyens de contrôler sa peur si vous n’avez pas pu le préparer en amont. Continuer la lecture de 5 astuces pour gérer les crises de panique chez les animaux phobiques

L’assaut des tiques

Avec l’hiver humide et le printemps qui arrive enfin, les tiques pullulent et sont passées à l’assaut de nos amis les chiens ! C’est pourquoi je voulais rassembler des in formations et des liens pour que vous puissiez agir en connaissance de cause

Faire connaissance avec les tiques

La tique est un petit acarien qui se nourrit de sang de ses hôtes. Elles se développent surtout dans les climats tempérés et apprécie assez l’humidité. Elles prolifèrent beaucoup au printemps et automne mais comme « il n’y a plus trop de saison ma bon’dame » on peut en trouver en toutes saisons.

Elle attendent leur hôte dans la végétation (forêt, herbes hautes, etc.)

Elle peuvent transmettre différentes maladies comme la maladie de Lyme (humains, chiens, chats), la piroplasmose (chiens)

Que faire si vous en trouvez sur vous ou votre animal ?

Si elle n’est pas plantée, vous pouvez la retirer facilement.

Si elle est plantée, utilisez une pince à tique et retirez-la en tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Vérifiez bien que vous enlevez la tête. N’utilisez surtout pas de produits (huile essentielle, éther ou autre) car elle cracherait des bactéries dans le sang de son hôte au moment de mourir !
Désinfectez la zone de la piqûre.

Si vous souhaitez éliminer la petite bête, pensez à brûler la dépouille afin d’éliminer toute dispersion d’œufs

Sur les humains :

la maladie de Lyme peut rester silencieuse pendant longtemps.

En cas de découverte d’une tique sur vous (surtout si elle est là depuis plus de 24 h) ou si vous avez un doute, parlez-en à votre médecin afin de vous faire dépister.

Sur les chiens, surveillez les symptômes :

pour la piroplasmose : apathie, fièvre, vomissement, diarrhée.
C’est une urgence, contactez votre vétérinaire dès leur apparition (surtout pour les chiots) !

Les symptômes de la maladie de Lyme chez le chien sont différents : boiterie soudaine, fièvre, …

En savoir plus : https://www.vismedicatrixnaturae.fr/pathologies/les-maladies-vectorielles-a-tiques-diagnostic-prevention-et-solutions-naturelles/

En cas de doute, parlez-en  votre vétérinaire.

Votre meilleure arme :  la prévention

On oppose souvent les traitements chimiques et ,naturels.

Vous devez accepter que le risque 0 n’existe pas, à vous de peser le rapport bénéfice – risque par rapport au mode de vie de votre animal et à son attractivité vis-à-vis des tiques.

Les traitements chimiques

Pour en savoir plus et choisir le traitement adapté à votre animal,  je vous conseille de consulter votre vétérinaire.

  • les pipettes (par exemple Frontline tri act, advantix, vectra 3D, …) efficacité variable selon les marques, efficacité diminuée si votre chien se baigne régulièrement,
  • les cachets (bravecto, nextguard, comfortis) – efficacité très spectaculaire, des cas de gros effets secondaires sont recensés même si aucune étude objective n’est disponible à ce jour,
  • les colliers (seresto,) les chiens doivent le porter H24, les chiots ne doivent pas le mâchouiller.

Éviter d’acheter du bas de gamme, quitte à donner des produits chimiques autant qu’ils soient efficaces sur les tiques.

Si votre chien est d’une race prédisposée au gène mdr1,(bergers comme le border, le berger australien , le berger blanc suisse, etc…) il ne faut pas lui administrer n’importe quelle molécule.

Le Naturel

La lutte naturelle fonctionne mais va vous demander une plus grande rigueur et de la surveillance. Cela ne peut pas être aussi simple que la prise d’un cachet pour 3 mois.

Médailles, huile essentielles, compléments alimentaires, poudre comme la terre de diatomée, etcc…. Autant de possibilités qu’il faut savoir utiliser. Voici un site de référence mis à jour régulièrement pour trouver des indications sur les produits naturels et les différentes alternatives:
Vis Medicatrix Naturae : Edition spéciale tiques
Vis Medicatrix Naturae : Rhaaaaaa les puces !
Vis Medicatrix Naturae : Le neem/margousier le remede yurvedique tout usage

Attention, les huiles essentielles et autres substances actives peuvent aussi avoir des effets secondaires. Il faut les administrer avec précaution et vérifier les interactions possibles avec d’autres médicaments, avec d’éventuelles fragilités de votre animal ou avec un autre membre de l’environnement (chats, enfants, etc…). Dans le doute, abstenez-vous !

Évitez au maximum certains mélanges, pipettes ou collier « naturels » tout prêt qui sont peu efficace et qui contiennent des substances qui peuvent être allergisantes.

Et mon avis dans tout ça ?

Mes convictions personnelles m’amènent vers le naturel donc voila mon plan d »attaque actuel :

© Nelly Coadic – www.vismedicatrixnaturae.fr

Depuis 2 ans, j’utilise la médaille tic clip, des compléments alimentaires comme l’ail (attention au dosage et contre indications), occasionnellement des shampoings aux huiles essentielles insectifuges et de la poudre anti-puce anti-tique.
Cela fonctionnait bien mais ce printemps, les tiques sont vraiment en pleine forme donc j’y ajoute un baume avant chaque sortie à risques (huile de coco, Huile de neem, huile essentielle tea tree, huile essentielle de cèdre de l’atlas). Ce baume  devrait aussi fonctionner sur les taons et moustiques ! En revenant de balade, je brosse les poils avec un peigne anti puce.
Et en prime, j’entretiens au maximum le jardin et j’ai accueilli des poules qui entre autre mangent les tiques !

Pendant les périodes d’infestations (1 à 2  fois par mois), j’ai déjà utilisé du Bravecto (après des semaines de lutte et voyant les plaies de grattage de Galya, mais Cooky a été malade dans les jours qui ont suivi donc je ne l’utiliserai plus) donc maintenant j’utilise des pipettes advantix (sauf si j’ai un chat à la maison).

Maintenant c’est à vous de choisir la meilleure solution pour votre animal !

Mon chien a mordu, que dois-je faire ?

Normal que vous soyez perdu dans cette situation, votre chien vous a brutalement rappeler qu’il n’est qu’un animal, individu à part entière qui peut exprimer de la violence si on les circonstances l’y pousse.

C’est fou comme les réactions peuvent  être en déphasage total avec la réalité :  de la négation complète de la dangerosité du chien qui a vraiment mordu sans autocontrôle au catastrophisme complet du chien qui a juste claqué des dents. Continuer la lecture de Mon chien a mordu, que dois-je faire ?

Ouvrir les yeux sur l’alimentation de nos animaux

Vous avez été nombreux a regarder et être touché par le récent reportage sur la nourritures des chats et chiens »Quelles croquettes pour nos bêtes ? » diffusé sur France 5

Ce reportage aborde les thèmes les plus important que pose la nourriture industrielle (la qualité de la viande utilisée, les mycotoxines, les taux élevés de glucides, le marketing abusifs, le lobbying,…) De mon point de vue, il manque juste l’aspect de donner de la nourriture sèche de façon exclusive et a vie à un animal.

Continuer la lecture de Ouvrir les yeux sur l’alimentation de nos animaux

Promener son chien en période de chasse

Les différents types de chasse

La chasse à la palombe

La chasse à la palombe est ouverte du 10 septembre au 20 novembre 2017 tous les jours.
Elle se pratique depuis des postes fixes (palombière ou a terre,.) . Les zones à palombières sont souvent indiques par des panneaux

Les battues

Les battues sont organisées par les sociétés de chasses locales. Elles peuvent avoir lieux n’importe quel jour du 15 août 2017 au 8 février 2018. Les battues sont indiquées par des panneaux et des participants sont postés aux alentours de la zone de battues.

La chasse « classique »

Les chasseurs peuvent chasser avec ou sans chien, à plusieurs ou seul. Ils peuvent pratiquer dans  des terrains privés ou publics excepté les zone réserve de chasse.
Les dates d’ouvertures dans notre secteur sont du 10 septembre 2017 au 28 février 2018 les mercredi, samedi et dimanche et jours fériés (variable selon les espèces et les départements)

Conseils pour vous et votre chien

Comme tout le reste de l’année, votre chien ne doit pas être en divagation (hors portée de vue/de voie et a plus de 100m) et ne doit pas être laissé en action de chasse.

Chien en giletEn période de chasse, gardez votre chien à portée d’écoute. Munissez-le d’un foulard/gilet fluo et/ou d’une clochette de chien de chasse.
Munissez vous également d’un gilet fluo.
Privilégiez les grands chemins ou chemins fréquentés.

Éviter de lâcher votre chien s’il a peur des coup de feu.

Lorsque vous vous retrouvez dans une zone de chasse, faites vous connaître. Ne laissez pas votre chien mettre le bazar avec les chiens des chasseurs ou avec les animaux sauvages.

Évitez les zones à palombière. Si vous êtes dans l’obligation d’y passer, signalez-vous,restez discret et passer la zone de tir rapidement.

Ne passez pas outre les panneaux de battues. Attention lorsque les chiens de meute poursuivent un gibier, ils peuvent parcourir très vite de la distance et rabattre sur vous un gibier, gardez donc vos distances lorsque vous entendez au loin les meutes de chasses.

Dans notre région qui ne dispose d’aucun parc à chiens où nos compagnons peuvent s’ébattre en liberté de manière sécurisée, la période de la chasse nous prive de nos lieux de balade préférés. Mais vous pouvez profiter de cette période pour découvrir de nouvelles zones et socialiser votre chien à de nouveaux endroits plus citadins ou pratiquer de nouvelles activités comme le cani-jogging,…

Quelques articles et liens utiles

https://www.randonner-malin.com/cohabitation-entre-randonneurs-et-chasseurs-en-6-questions/

http://www.oncfs.gouv.fr/Chasser-dans-les-regles-ru18/Dates-d-ouverture-de-la-chasse-saison-2017-2018-news1916

Lefifrance : les chiens en divagation

De la colonie de vacances au pensionnat à l’ancienne

Ces dernières semaines, j’ai eu vent de plusieurs chiens sortant de pensions avec des mauvaises expériences, stressantes voire traumatisantes.

Devant le nombre croissant de témoignages me décrivant des techniques d’un autre temps je voulais vous en informer pour vous aider à y voir plus clair.

Continuer la lecture de De la colonie de vacances au pensionnat à l’ancienne

Aller flâner dans un salon du chiot est-ce vraiment une bonne idée ?

Et c’est reparti pour la saison des salons du chiot et ventes de chiots en animalerie.

Comme d’habitude, l’annonce de ces « événements » se fait à grands renforts d’affiches plantées à tous les ronds-points et de publicités dans les journaux locaux. Rien d’étonnant, les organisateurs sont des communicants et spécialistes de l’événementiel, pour eux les animaux ne sont que des marchandises comme les autres, juste un besoin à créer chez les clients et un produit à placer.

Continuer la lecture de Aller flâner dans un salon du chiot est-ce vraiment une bonne idée ?