Chien valise

Un nouveau chien dans la famille ? Vos priorités :

Contrairement à ce que vous pensez, la priorité n’est pas l’éducation lui apprendre à s »assoir ou autres exercices « de bases »…

Avant de construire une maison on commence par préparer le terrain et bien pour l’adoption d’un chien c’est un peu pareil

1. Faire connaissance

Observez ses habitudes, apprenez à connaître ses besoins essentiels et son caractère .
Chaque chien peut avoir des besoins différents dépendant de sa génétique (sa race, sa lignée) et de son expérience (ce qu’il a vécu avant vous, ce que lui a appris sa mère,..). Un chien adulte aura bien sûr plus de bagages et il vous faudra peut être quelques semaines pour le découvrir plus complètement.

Si vous ne connaissez votre chien, il ne vous sera pas possible de lui proposer une vie adaptée et de communiquer avec lui autrement que par un dialogue de sourd.

2. Lui présenter sa nouvelle vie

Sans le brusquer, montrez-lui son nouveau lieu de vie, ses nouveaux repères. Aménagez l’environnement si nécessaire.
Le sentiment de sécurité est un des besoins primaires de chaque animal. Il est important pour votre nouveau chien de se sentir chez lui, peut être de pouvoir observer l’organisation de sa nouvelle maison et pouvoir y trouver sa place.

Un coin tranquille pour se reposer en manger tranquillement, sans être embêté par d’autres animaux ou des petits humains, la découverte de moments et lieu de détente / jeu lui permettront de s’acclimater rapidement à son nouveau foyer.

Après quelques jours/semaines d’adaptation, prenez le temps de lui expliquer les règles de la maison. Sans réprimande, simplement en lui expliquant ce que vous attendez de lui et en le récompensant lorsqu’il se comporte comme vous l’attendez.

3. Construire une relation

Sans relation point d’éducation. La confiance mutuelle sera nécessaire pour partager  une vie agréable tous ensemble.

Votre chien commence a vous observer dès son arrivée. Si vous n’êtes pas cohérent, qu’il n’arrive pas à détecter votre communication, ce qui vous plait, ce qui ne vous plait pas, il n’aura que des point d’interrogation dans sa petite tête. Tous ces doutes et incompréhensions sont la source d’anxiété ou de problème de comportement.

La confiance se gagne via le respect de chaque individu. Vous pouvez mettre des règles en place bien sûr mais elle doivent être adaptées au besoins de votre chien et à celui des autres membres de la famille.

Partager : Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *