7 conseils en éducation canine que vous ne devez surtout pas suivre

La Truffe Tranquille fête ses 7 ans et pour cette occasion, voici 7 conseils que vous avez sûrement déjà entendu mais que vous ne devez surtout pas suivre

Ton chien doit absolument manger avant toi

Cette affirmation n’a aucun sens d’un point de vue éthologique. Vous pouvez l’oublier et organiser votre journée en fonction des vos activités et du rythme naturel de votre chien. Pour la nourrissage des chiens, voila quelques suggestions :

  • Ne donnez pas systématiquement à manger à votre chien au moment de votre repas, il se conditionnerait vite à recevoir sa nourriture à chacun de vos repas.
  • Éviter de faire de l’activité physique ou de l’excitation 1h avant ou 1h après le repas, cela évite les risques de torsion d’estomac et de mauvaise digestion.
  • Laisser votre chien manger tranquillement : ne laissez pas les humains enfants ou adultes le déranger, si vous avez plusieurs animaux et qu’il y a de la tension, séparez-les.
  • Le rythme recommandé pour un chien adulte est de manger 2 fois par jour, mais vous pouvez aussi laisser votre chien se réguler et lui donner à volonté, ne plus donner de gamelles et utiliser sa nourriture comme source d’occupation au fil de la journée

Ton chien doit absolument marcher à ta gauche

Marcher au pied (à cote de vous) tout au long d’une balade n’a aucun intérêt pour votre chien. Une balade de qualité version un chien est une balade où il prend le temps de sentir, d’explorer, pour cela il ne peut pas être au pied. Il vous sera bien plus utile d’apprendre à votre chien à marcher en laisse tranquillement sans tirer qu’il soit à droite, à gauche, devant ou derrière vous peu importe.
L’essentiel est le lien qui vous unit et qui permettra des balades harmonieuses adaptées au rythme de chacun.
La marche au pied peut être utile ponctuellement pour un croisement, un passage escarpé, une traversée de route,etc… le côté n’est alors pas important pour le chien, à vous de décider selon le contexte.

S’il fait une bêtise, tu dois prendre ton chien par la peau du cou et lui dire un « NON » ferme !

Aujourd’hui on sait que ce geste est générateur de nombreux cas d’agressivité que ce soit sur le moment ou lors d’un manipulation ultérieure.
La prise par le cou suivie du secouage est un comportement de la séquence de prédation (la mise à mort de la proie), La mère chien ne fait pas cela.
On peut quelquefois voir une mère ou un adulte agir avec sa gueule sur le chiot pour interrompre un comportement mais ce geste est contrôlé (il n’est pas fait sous le coup de la colère ni pour blesser) et accompagné de posture de communication et d’apaisement, de communication vocales et/ou olfactives que nous ne pouvons pas reproduire, nous humains. Le « non » ferme ne sera associer qu’à votre colère et n’indiquera pas au chien ce qu’il doit faire, seulement qu’il risque de se faire agresser.
Pour travailler le comportement de votre chien, anticiper ses comportements pour les orienter sur des comportements que vous trouvez acceptables et n’attendez pas qu’il fasse ce que vous considérez comme des bêtises pour réagir.

Tu ne dois surtout pas sortir ton chiot avant son rappel de vaccin !

On entend cela par rapport à sa protection vaccinale. Le problème étant que la période de socialisation du chiot est de 1 mois a 3 mois, attendre le vaccin de 3 voire 4 mois pour le sortir risque d’engendrer de gros problème de peurs et phobies liés aux environnements , aux humains inconnus, aux autres espèces et aux congénères et qui vous demanderont des mois voire des années pour les améliorer.
Vous pouvez très bien sortir votre chiot en choisissant des congénères vaccinés pour les interactions, en évitant les lieux de rassemblements canins et les lieux à risques comme les flaques et plan d’eau contaminés par la leptospirose.
https://ouafmag.com/sortir-un-chiot-pas-vaccine/

Un chien qui a goûté au sang sera toujours agressif

Un chien est un carnivore et un prédateur, il a donc des comportements instinctifs (plus ou moins selon l’individu et la race) qui en découlent.
Un chien peut mordre pour plusieurs raisons. Si la morsure amène une conséquence agréable au chien (plaisirs résultant de la prédation, arrêt du mouvement d’un animal, fuite d’un intrus, etc.) le comportement d’agression sera renforcé et il aura tendance à se répéter mais ce n’est pas une fatalité. Vous pouvez très bien essayer de comprendre la motivation de votre chien et lui montrer qu’il peut adopter d’autres comportements pour la satisfaire. Évidemment pour un chien mordeur, il est préférable de se faire accompagner par un professionnel (en méthodes respectueuse du chien ) pour éviter tout nouvel accident et ne pas empirer les choses.

Surtout ne frappe pas ton chien avec la main, tu peux utiliser un journal roulé

Que ce soit avec votre main ou avec n’importe quel objet (journal, tapette a mouche, spray d’eau,…), utiliser la violence ou la menace pour éduquer votre chien augmente le risque d’agressivité, réduit les facultés d’apprentissage de votre chien et endommage la confiance qu’il place en vous.
On peut éduquer son chien sans avoir recours à la menace. Il faut se sortir de la tête cette idée de bien et de mal, de bêtises et de bonnes actions, votre chien ne comprend aucune de ses notions. Il agit par opportunisme (pour obtenir quelques chose d’agréable ou éviter quelque ose de désagréable) , pour satisfaire un besoin essentiel ou par apprentissage social.
Vous pouvez donc apprendre a votre chiot ce qu’il doit faire dans tel ou tel circonstance en le récompensant, faire attentionàa satisfaire ses besoins essentiels et vous n’aurez pas besoin de hausser la voir ou le menacer avec le journal, etc…

Ton chien est un dominant (ou dominateur)

Aucun chien n’est dominant et encore moins dominateur. LA dominance qualifie une relation, entre au moins 2 individus, autrement dit le comportement de votre chien va dépendre de qui interagit avec lui.
La plupart du temps les gens utilise ce terme pour décrire un chien agressif, alors que l’agressivité du chien peut venir d’une peur, d’un défaut de socialisation ou juste être un grognement d’inconfort. Ce terme peut aussi décrire un chien qui fait de la protection de ressource. Ou un chien qui n’obéit pas. Dans tous les cas, il est bien plus efficace d’ôter les étiquettes, de réfléchir aux comportements de votre chien et d’en trouver la cause pour corriger ceux qui posent problème.
A lire : Dominance Mythe ou réalité de Barry Eaton

Partager : Facebooktwitterlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.