Collier électrique de dressage

5 fonctionnalités cachées du collier électrique

Il arrive que vous cherchiez des solutions pour les problèmes rencontrés avec votre chien en discutant avec des connaissances, voisins ou en vous renseignant en magasin d’animalerie.

Et parmi les solutions chaudement recommandées, on vous proposera les colliers électriques, que ce soit un collier d’éducation (à télécommande), anti-aboiement, anti-fugue.

En théorie, ces colliers fonctionnent sur le principe de la punition négative. Le chien reçoit une décharge électrique lors du stimulus déclencheur (aboiement, passage d’une clôture, appui sur la télécommande.) Le déclenchement est souvent précédé par d’autres signaux avertisseurs neutres comme un bip ou une vibration. Le but étant de punir le chien lors de comportements indésirables.

Mais les vendeurs, publicitaires et constructeurs ne vous mentionnent pas certaines fonctionnalités importantes.

1. Des apprentissages (négatifs) efficaces et durables

Le principe d’apprentissage s’appuie sur le conditionnement opérant : Le chien produit un comportement puis conséquence négative (coup d’électricité) donc le chien ne produit plus le comportement.
Mais il existe également une autre forme d’association tout aussi fort, le conditionnement classique : un évènement neutre A se passe puis un autre évènement B négatif engendre un ressenti C négatif => l’évènement A engendre le ressenti C.

Photo de Kai-Chieh Chan provenant de Pexels

Par exemple, le chien qui porte un collier anti-fuque dans son jardin. Un enfant passe devant le portail, le chien veut aller lui dire bonjour et le collier lui envoie une décharge au moment de son passage de la limite. Le chien associe les enfants à la douleur et devient agressif vis-à-vis d’eux.

Vous pouvez décliner cette association de nombreuses fois : un chien porte un collier électrique de rappel, en promenade, lâché, il va dire bonjour à un autre chien, vous l’appelez, il ne revient pas de suite puisqu’il est en train de communiquer avec son congénère. Vous déclenchez une décharge car il ne vous écoute pas. Votre chien associe l’autre chien à la douleur et devient agressif vis-à-vis de ses congénères.

Non seulement cette association est souvent répétée, mais comme la conséquence négative est forte, surprenante et le chien ne peut s’y soustraire puisqu’ il porte le collier sur lui, l’apprentissage est ancré profondément. Et même si vous cessez l’utilisation du collier, vous devrez entamer un travail de rééducation sérieux pour revenir sur cette association négative.

En une seule utilisation vous pouvez traumatiser votre chien à vie.
Travaillant sur la désensibilisation EMDR des phobies des chiens, je travaille régulièrement des chiens dont les peurs sont ancrées. Notamment ce malinois qui a eu le collier électrique en club une fois et qui 10 ans plus tard se montre phobique des bisp divers (notamment le thermomètre du bébé qui vient ‘arriver,du micro onde, du téléphone,…)

2. Modification (Endommagement) profonde de la relation avec le maître

Photo de Alena Darmel provenant de Pexels

Le chien peut associer votre présence aux douleurs et expérience négatives.

Je peux ainsi vous raconter l’histoire de cette bouvier bernois de 3 ans qui grogne sur sa maîtresse dès qu’elle la touche aux alentours du cou. Après le bilan, il s’avère que c’est sa maîtresse qui lui met tous les matins le collier anti-fugue avant de la laisser au jardin qui n’est pas clôturé. Toute une relation à reconstruire avant de pouvoir cohabiter convenablement.

3. Un changement physique durable

Comme tout outil entraînant des douleurs, l’utilisation crée une sensibilité au niveau du cou.

Il est en effet régulier pour nous éducateur d’intervenir sur les chiens qui ne supporte pas que l’on pose la main sur leur cou. Ils réagissent par l’évitement (impossibilité de les faire se rapprocher des humains lors du rappel par exemple) ou une surexcitation lors du toucher, mais le plus souvent par des réactions agressives (grognements, jusqu’à la morsure des mains qui s’approchent). Et lors de notre interrogatoire, il s’avère régulièrement qu’un collier électrique a ou est encore utilisé.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est photos1-4424.jpeg.

L’électricité à également des répercussions durables sur le système nerveux et le rythme cardiaque.

Je ne vous parle même pas des utilisations classiques qui provoquent des brûlures, causés même lors d’une utilisation normale du collier.

4. Changement (détérioration) de l’état psychologique de votre chien

Photo de Ivan Samkov provenant de Pexels

Le fait de subir des stimulus douloureux répétés sans pouvoir s’y soustraire augmente l’anxiété générale. C’est une conséquence à retardement. Votre chien peut augmenter sa vigilance, mal dormir, être énervé sans que vous fassiez le lien avec l’utilisation des outils coercitifs mais le lien est avéré par des études scientifiques.

La plupart du temps le chien va se poster dans une situation psychologique appelée syndrome détresse acquise, il s’agit d’une sorte d’inhibition souvent confondue avec de l’obéissance mais dans laquelle le chien ne produira plus de comportement.

5. Les (dys)fonctionnalités surprises

Le chien peut aussi faire face à des dysfonctionnements non attendus.

Par exemple, un collier anti-aboiement peut se déclencher lorsque le chien dégluti en buvant … imaginez bien l’impact sur ce besoin physiologique vital si le chien pense recevoir une décharge à chaque fois qu’il boit…

D’autres colliers anti aboiement se déclenchent au niveau sonore, lorsqu’un autre chien aboie à côté du chien portant le collier… Le chien est puni alors qu’il est silencieux…

De même pour les colliers anti-fugue qui fonctionne avec un émetteur central par ondes radio et donc la distance varie d’une fois à l’autre… Le chien ne sait jamais ou il va recevoir la décharge.

Ressources

Partager : Facebooktwitterlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.